Vos droits selon votre situation personnelle

 Élever des enfants, prendre un congé parental, etc, peut avoir une influence sur votre retraite.

Vous avez eu ou élevé des enfants

Les majorations pour enfant(s), attribuées sous certaines conditions, peuvent concerner :

  • la durée d’assurance,
  • le montant de la retraite.

Vous avez pris un congé parental d'éducation

Si vous avez pris un congé parental d’éducation, vous pouvez avoir droit, sous certaines conditions, à une majoration de durée d’assurance.

Vous avez effectué des études supérieures

Les études supérieures ne sont pas prises en compte pour le calcul de la durée d’assurance mais vous pouvez, sous certaines conditions, racheter ces périodes.

Vous avez effectué votre service militaire

Sachez que cette période peut-être prise en compte pour votre retraite.
Accédez à nos services en ligne gratuits pour :

  • consulter votre relevé de carrière,
  • mettre à jour votre relevé de carrière.

Vous êtes reconnu inapte ou invalide

Vous êtes reconnu inapte au travail ?
Vous pouvez bénéficier, dès l’âge légal de départ à la retraite, et sous certaines conditions, d’une retraite au taux maximum. Vous êtes notamment concerné(e) si vous percevez une pension d’invalidité ou l’allocation aux adultes handicapés.

Vous êtes un travailleur handicapé

Vous êtes un travailleur handicapé ? Vous pouvez, sous certaines conditions, prendre votre retraite avant l’âge légal ou bénéficier d’une majoration de votre retraite.

Vous avez besoin de l'aide d'une tierce personne

Vous avez recours à une aide constante pour effectuer les actes ordinaires de la vie ? Sous certaines conditions, une majoration pour tierce personne peut vous être attribuée.

Votre conjoint(e) est décédé(e) ou a disparu

Selon votre âge et sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’une allocation de veuvage ou d’une retraite de réversion.

Vous vous occupez d'un adulte handicapé

Lorsque vous cessez votre activité pour assumer la charge permanente d’un adulte handicapé de votre famille, vous ne cotisez pas pour votre retraite. Vous pouvez toutefois, sous certaines conditions, valider 1 trimestre pour chaque période de 30 mois civils de prise en charge de l’adulte handicapé, dans la limite de 8 trimestres.

La personne aidée doit avoir au moins 20 ans et justifier d’un taux d’incapacité permanente d’au moins 80 %.

Cette majoration est cumulable avec toutes les autres majorations de durée d’assurance.

Cette mesure concerne les périodes de prise en charge intervenues depuis le 1er janvier 2015.

Partager :
  • facebook
  • twitter
  • email